Archives de la Catégorie : Evènements

nov
17
2015

La pleine conscience pour se régénérer au travail, jeudi 19 novembre chez Version Originale.

zen reflection

Déshumanisation des relations au travail, dispersion mentale, raréfaction du temps utile, infobésité… Le tableau peut paraître sombre et décourageant.

Pourtant de nouvelles approches émergent dans les entreprises pour relever les défis du XXIe siècle. La révolution de la pleine conscience (ou mindfulness) en est une.

Venez la découvrir et l’expérimenter avec Yves LE bihan
Le Jeudi 19 Novembre à 19h00, chez Version Originale au 129 avenue Charles de Gaulle à Neuilly sur Seine. 

Yves nous présentera :

  • l’origine et les bases scientifiques de la mindfulness
  • des résultats exclusifs de la première recherche en France sur les bénéfices de la pleine conscience en entreprise
  • des exemples de programmes et témoignages sur la pleine conscience et ses limites
  • un atelier découverte de la pleine conscience à travers des exercices simples et courts

Et il répondra à toutes vos questions !

yves le bihan

Coach de dirigeants, conférencier et chercheur associé à la Chaire ESSEC du changement, Yves Le Bihan a fondé l’Institut Français du Leadership Positif, le think tank associatif du renouveau des modèles d’organisation et de leadership. Yves intervient auprès de grands groupes et lors d’événements comme le Forum de l’économie Positive de J. Attali.

Méditant de longue date, instructeur mindfulness certifié, Yves forme des dirigeants et managers à différents programmes de médiation (dont MBSR), notamment dans le programme pionnier « Sagesse et Leadership ». Il est l’auteur du « Leader positif » (à paraître chez Eyrolles en 2016) et créateur de la 1ère nuit de l’entrerpise.

 

L’intervention d’Yves Le Bihan sera suivi d’un cocktail. Participation de 25 € à régler sur place. Un reçu vous sera remis sir demande.

Inscription par mail à l’adresse jmartin@v-originale.com

mai
24
2015

De l’énergie positive à revendre : Témoignages de « Pilotes » heureux

P1190823 (Medium)Un cocktail de convivialité, de bienveillance et d’énergie positive comme on les aime ! 

8 Pilotes -personnes que nous accompagnons dans le cadre d’une mission d’outplacement- parmi ceux qui se sont récemment repositionnés sont venus témoigner de leur expérience d’accompagnement chez Version Originale, auprès de leurs collègues actuellement en transition.

Leur état d’esprit au démarrage de leur outplacement ?

C’est selon : « dubitatif et fermé, en perte de confiance, je ne maîtrisais plus rien,  ça va être difficile, soulagée (que le job précédent se termine) mais dans l’incertitude, envie de tourner la page, besoin d’une coupure, prendre le temps de réfléchir à quelque chose de nouveau… »

 Ce qui a été décisif dans votre réussite ?

  • « le réseau of course ! A fond les ballons pour se donner la chance d’être au bon endroit au bon moment. Permet également de rebondir sur les annonces ou bien de sortir du lot des 400 CV des répondants. Permet également de garder le rythme business. C’est un cercle vertueux : plus on en fait, meilleur on est, et meilleur on est, plus on en fait… Pour moi c’était un gros mot et j’ai appris à y prendre du plaisir. On y fait de belles rencontres : les entretiens réseau, c’est cadeau ! »
  • « le soutien de l’ensemble de l’équipe, les regards croisés de tous, impossible de s’échapper ! Aussi bien les consultants qui savent défriser avec tact que les autres pilotes »
  • « les ateliers animés par une équipe de consultants très complémentaires, avec bienveillance toujours, permettant un brassage des cultures »
  • « le training : mon projet était clair, mon discours l’est devenu. Permet de développer la confiance en soi en faisant ressortir ses qualités »

 Quels conseils donneriez-vous à ceux qui sont encore sur le chemin ?

  • « Osez ! Mon pire ennemi c’était moi ! Otez la seconde peau qui vous freine ! Acceptez d’être surpris ! »
  • « Ne négligez aucun levier : il faut tout mener de front : réseau, annonces, chasseurs etc. »
  • « Attention à bien définir son marché et valider qu’il existe ; sinon c’est de la gesticulation »
  • Pour la démarche réseau, il y a deux écoles « préparer ses entretiens, faire des proposition à ses interlocuteurs »  mais pas trop non plus : « il faut multiplier les contacts et amorcer énormément de rencontres. A vouloir trop bien faire, on se donne l’excuse de ne pas en faire assez »
  • « Soyez persévérant, c’est un contact de juillet 2014 qui a débouché sur une proposition en … février 2015 ! Ou bien c’est une mission de 5 mois qui a  débouché sur un CDI malgré le départ du DG et de la DRH qui m’avait confié la mission »

Merci à Frédérique, Sophie, Sonia, Alexandra, Christine,  Patrick, Christophe et Gabriel d’avoir pris ce temps de partage sur leur agenda bien chargé de prise de fonction. Une mention spéciale à Verena qui nous a rejoint plus tard.

A très vite pour d’autres aventures en V.O !

fév
27
2015

Une journée d’échanges constructive autour des valeurs managériales de la Lyonnaise des Eaux

Lyonnaise des EauxLe 27 novembre dernier, 60 managers du siège social de la Lyonnaise des Eaux se sont réunis pour débattre et échanger autour de problématiques managériales liées à leur entreprise. Retour croisé sur cette journée avec Frédéric Henrion, DRH de l’entreprise et Brigitte Jedrzejewski, Directrice Associée du Cabinet Version Originale et co-organisatrice de l’évènement avec son équipe de consultants

                                                                                                                                                                                              Dans quel contexte est né le projet d’une journée consacrée aux managers du siège social de votre entreprise ? Quelles étaient vos attentes au départ ?

Frédéric Henrion : A l’instar de toute entreprise, nous souhaitons garantir à nos collaborateurs une qualité de vie au travail qui soit la meilleure possible ainsi qu’un environnement propice à leur épanouissement professionnel. Or, suite à une enquête (basée sur l’anonymat et le volontariat) réalisée en 2013 par un cabinet extérieur auprès des salariés du siège (400 collaborateurs), nous nous sommes rendus compte que ces derniers souhaitaient, concrètement, que leurs managers s’améliorent. La « Lyonnaise des Eaux » est une entreprise en phase de transformation. Il nous a donc semblé nécessaire d’apporter des réponses à nos managers afin de donner davantage de sens au mode de management de la direction générale, mais aussi au leur (par rapport à leurs équipes)

En quoi un siège social est-il un lieu particulier au sein d’une entreprise ?

FH : Un siège social est en effet, un espace spécifique, singulier, particulièrement observé par les autres acteurs de l’entreprise et qui incarne cette dernière. Si on attend de lui qu’il donne l’exemple il est également perçu comme un centre de coût composé d’experts, de « fonctionnels », de cadres de haut niveau, qui ne sont pas forcement, paradoxalement, des managers performants.

Brigitte Jedrzejewski : La population de siège social est traditionnellement une population composée de cadres  experts, expérimentés qui n’a plus guère de choses à apprendre dans leur domaine professionnel. En revanche, c’est sur eux que dépend le déploiement de la vision ainsi que la diffusion d’une  culture managériale cohérente et mobilisante à tous les niveaux de l’entreprise. C’est là que se situe souvent leur principal défi compte tenu de l’accélération des transformations liées aux évolutions de l’économie.

Frédéric Henrion

« Ce fut une grande réussite. »

Frédéric Henrion, DRH, Lyonnaise des Eaux

Comment avez-vous retenu l’option d’une journée unique à l’intention des managers du siège ?

FH : Plusieurs options ont été envisagées. Pour m’accompagner dans notre réflexion, j’ai sollicité le cabinet Version Originale dont j’avais déjà apprécié la qualité du travail à travers des missions de coaching auprès de certains de nos collaborateurs. Après de fructueuses séances de brainstorming, nous avons décidé d’organiser une journée entière d’échanges, de débats et de réflexions fixée le 27 novembre 2014. Le principe : mettre en place 8 ateliers centrés sur des problématiques managériales universelles («Le manager courageux » «Le manager porteur de sens »,…) mais aussi spécifiques à un siège (« Manager des experts », «Gérer de grands projets commerciaux », «Gérer des filières de métier »…). Cette journée devait se dérouler hors hiérarchie, c’est-à-dire sans la présence des membres de la Direction Générale, afin de garantir une certaine liberté de ton dans les échanges. Six mois de préparation ont été nécessaires pour mettre en place cette journée, organisée dans un hôtel situé à proximité de nos bureaux de la Défense.

BJ : Nous voulions organiser un événement rassembleur en évitant le côté « grand raout » où personne n’aurait véritablement échangé.   Nous ne souhaitions pas privilégier, par ailleurs, le format de la conférence solennelle où le message descend de manière verticale vers les managers. Nous avions envisagé l’option « Rendez-vous » tout au long de l’année, une sorte d’accompagnement dans le temps. Mais les emplois du temps, très surchargés, de notre population-cible nous en ont rapidement dissuadés.

Brigitte aux Rendez-vous du Management

« C’est ensemble

que nous avons réussi. »

Brigitte Jedrzejewski, Fondatrice et  Directrice Associée de Version Originale aux Rendez-Vous du Management

Comment avez-vous construit le programme de la journée ?

FH : Version Originale a conçu le programme des ateliers ainsi que le déroulement de la journée. De mon côté, avec l’aide de mon équipe, j’ai sondé les managers concernés, afin de recueillir leurs attentes et leurs besoins, sans pour autant dévoiler le concept de cette journée qui est resté secret quasiment jusqu’à la fin.

L’un de vos collaborateurs a animé l’un des ateliers. Quelle en a été la raison?

FH : En effet, l’un de nos cadres supérieurs, qui est médiateur diplômé, a animé l’un des ateliers consacré à la « prévention des conflits », les autres ateliers étant animés par les consultants de Version Originale. Cette animation interne était symbolique du degré d’implication de nos managers dans la réussite de cette journée et de notre volonté de répondre aux besoins réels de ces derniers.

Comment s’est déroulée cette journée ?

FH : Ce fut une grande réussite. Les soixante collaborateurs invités (cadres supérieurs et cadres moyens) sont tous venus et sont tous restés jusqu’à la fin de la journée. Chacun de nos collaborateurs avait été invité à s’inscrire à 3 des 8 ateliers proposés qui étaient composés, en moyenne, d’une dizaine de collaborateurs, et qui ont duré chacun 1H30 environ. Notre directeur général a introduit la journée. Je l’ai conclue. Si les membres de la direction générale ne participaient pas aux ateliers, ils étaient toutefois présents lors du déjeuner où ils ont pu échanger de manière informelle sur les thématiques abordées dans les ateliers. Le questionnaire de satisfaction remis à la fin de la journée nous a révélé que les échanges, au sein des ateliers, furent concrets, vivants et animés. Nous ne souhaitions pas «assommer »  nos collaborateurs avec des discours trop académiques, trop théoriques. Les animateurs de Version Originale ont su distiller, avec finesse, les messages managériaux que nous souhaitions faire passer, autour de la transformation de l’entreprise et de la nécessité de conférer davantage de sens, encore, au management. A l’issue des ateliers, les animateurs ont remis aux participants des petites cartes « de visite » résumant les points clés à retenir.

Que retenez-vous de cette collaboration entre la DRH et Version Originale ?

BJ : Cette collaboration a été très enrichissante. Nous avons travaillé en privilégiant  l’échange et la  co-construction avec Fréderic et son équipe qui se sont montrés particulièrement ouverts et impliqués pour peaufiner le concept et organiser l’évènement. Au sein de Version Originale, nous avons soigneusement choisi ceux d’entre nous qui étaient les plus compétents sur chacun des thèmes et nous avons travaillé en équipe en complétant notre travail par rapport à telle ou telle compétence ou expertise que certains maîtrisaient mieux que d’autres. Les équipes de Frédéric ne se sont pas contentées de nous demander d’honorer une commande.  Ils nous ont apporté leur expertise et leurs conseils avisés. Enfin, nous avons pris le temps de répéter « en live » nos interventions afin de nous apporter le feed-back nécessaire afin d’affûter nos techniques d’animation.

Quelque chose vous a-t-il particulièrement marqué dans l’organisation globale de cet événement ?

FH : Jusqu’au bout, je reconnais avoir éprouvé un peu d’anxiété par rapport au succès d’un concept qui n’avait jamais été proposé dans l’entreprise. Allait-il séduire nos collaborateurs ? Le résultat a largement répondu à mes attentes. Certains nous ont confié qu’ils côtoyaient des collègues depuis de nombreuses années, sans les connaître. Cela ne sera plus le cas, je l’espère. Nous réfléchissons à «dupliquer » ce concept pour le top management de l’entreprise tant les retours ont été positifs. Je crois que la prise de conscience managériale à laquelle nous aspirions s’est produite.

BJ :  C’est ensemble que nous avons réussi. Nous avons été certes des facilitateurs, mais les managers ont bien compris que la richesse managériale ne pouvait venir que d’eux-mêmes.

L’équipe Version Originale

fév
20
2015

Le drame des « bons garçons » et des « bonnes filles »

Les bons garçons et les bonnes fillesLe drame des « bons garçons » et des « bonnes filles »,était le sujet de la conférence donnée récemment par Guy Corneau, célèbre psychanalyste jungien et québécois.

Nous y étions pour mieux comprendre celles et ceux qui passent leur vie à plaire… par peur de déplaire ! On en accompagne beaucoup dans nos métiers ! Sans doute l’est-on un peu soi-même…

Guy Corneau montre avec brio comment naît la faille narcissique dont souffrent les « bons gars » , comment elle s’installe à l’âge adulte et comment la guérir. En restaurant le lien avec ma vraie vie ; chez VO, nous dirions : « en revenant à ma version originale » !

Pour en savoir plus, un résumé de la conférence ici.

Olivier Leroy pour Version Originale

déc
19
2014

Marie-Hélène Laurens-Frings a rejoint Version Originale !

Marie-Hélène Laurens Frings-62Nous avons le plaisir d’accueillir dans notre équipe, Marie-Hélène Laurens-Frings. Interview.

Marie-Hélène, quel est votre mission ?

Forte d’une culture de dirigeante qui s’est construite pendant plus de 20 ans, un parcours de coach et des engagements associatifs, je souhaite apporter énergie, écoute et créativité  dans l’accompagnement de cadres et dirigeants en outplacement et en coaching de carrière.

Quel est votre parcours ?

J’ai acquis mon expérience professionnelle au sein de grands groupes internationaux notamment Danone et Mc Donalds en tant que DRH. Membre de comité de direction, j’ai toujours été confrontée à des situations complexes au sein d’organisations matricielles et en transformation et à de forts enjeux managériaux, ce qui m’a donné une orientation résultats. Mon expérience pour obtenir un résultat durable : partager une vision, engager à l’action et développer les talents.  

Pourquoi avoir choisi l’univers du coaching ?

C’est un cheminement qui prend ses racines en 2007. Mon constat : le métier de DRH évolue en profondeur. L’accompagnement des changements collectifs et individuels est un enjeu de demain. Je décide donc d’enrichir ma pratique de DRH et me forme au coaching à l’Académie du Coaching. Enfin, j’aime créer les conditions pour permettre à quelqu’un de grandir et de se réaliser. C’est tout l’art de la posture du coach.

Pourquoi avoir choisi l’univers de la transition professionnelle ?

Je connais des moments de transition professionnelle et bénéficie  d’un outplacement. Je m’y investis pleinement  et considère qu’il s’agit d’une période riche de ma vie personnelle et professionnelle. J’en garde des bonnes pratiques pour mon métier d’aujourd’hui : créer et développer un réseau efficient, savoir communiquer son offre de service, se reconnaître pour mieux se faire connaître. Bref, être entrepreneur de soi et sa carrière!

 Quelles sont vos particularités ?

 Ma force c’est l’engagement, l’intuition, la capacité à écouter avec bienveillance puis à poser les questions qui font avancer. J’aime tisser des liens entre les personnes en France et à l’international pour créer des espaces d’opportunités. Mes ressources et ma créativité, je les puise aussi dans des engagements sociétaux qui m’apprennent l’importance de la diversité et l’exigence de la relation authentique, sans laquelle rien ne peut se construire.

Pourquoi avoir choisi de rejoindre Version Originale ?

J’ai choisis de rejoindre VO pour participer à l’aventure VO Dirigeants. Un leader, c’est un homme ou une femme agile, responsable, prêt à s’engager. Notre ambition est de créer de l’énergie positive et d’allier agilité et profondeur. Tout au long de l’accompagnement, nous multiplions ainsi les modalités « sur-mesure » : coaching individuel, session de co-développement entre pairs, ateliers de la VO Academy,  gestion de l’énergie et personal branding.

Version Originale est une équipe soudée, pluri-disciplinaire : coaching individuel, outplacement, formation, mobilité, coaching d’équipe. Nous sommes tous complémentaires. C’est un atout  pour nos clients, qui ont besoin de savoir-faire et de savoir-être. Enfin, l’ADN de VO, c’est l’énergie positive, ce qui me correspond bien.

A vous le mot de la fin !

Engagement, sens, détermination, authenticité sont les qualités que je mets au service de l’équipe VO et des clients.  

nov
20
2014

La parabole des « aveugles et de l’éléphant »

La parabole des aveugles et de l'éléphant

Vous en avez maintenant l’habitude, nous aimons partager avec vous les contes qui nous inspirent, nous parlent et nous font réfléchir.

Ce mois-ci c’est une histoire rendue célèbre par le poète américain John Godfrey Saxe et qui trouve son origine dans le jaïnisme.

Six hommes d’Inde, très enclins à parfaire leurs connaissances, allèrent voir un éléphant (bien que tous fussent aveugles) afin que chacun, en l’observant, puisse satisfaire sa curiosité.

Le premier s’approcha de l’éléphant et perdant pied, alla buter contre son flanc large et robuste. Il s’exclama aussitôt : « Mon Dieu ! Mais l’éléphant ressemble beaucoup à un mur! ».

Le second, palpant une défense, s’écria : « Oh ! Qu’est-ce que cet objet si rond, si lisse et si pointu? Il ne fait aucun doute que cet éléphant extraordinaire ressemble beaucoup à une lance ! ».

Le troisième s’avança vers l’éléphant et, saisissant par inadvertance la trompe qui se tortillait, s’écria sans hésitation : « Je vois que l’éléphant ressemble beaucoup à un serpent ! ».

Le quatrième, de sa main fébrile, se mit à palper le genou. « De toute évidence, dit-il, cet animal fabuleux ressemble à un arbre ! ».

Le cinquième toucha par hasard à l’oreille et dit : « Même le plus aveugle des hommes peut dire à quoi ressemble le plus l’éléphant ; nul ne peut me prouver le contraire, ce magnifique éléphant ressemble à un éventail ! ».

Le sixième commença tout juste à tâter l’animal, la queue qui se balançait lui tomba dans la main. « Je vois, dit-il, que l’éléphant ressemble beaucoup à une corde ! ».

Ainsi, ces hommes d’Inde discutèrent longuement, chacun faisant valoir son opinion avec force et fermeté. Même si chacun avait partiellement raison, tous étaient dans l’erreur.

Didier Tubiana pour Version Originale

nov
20
2014

Coup de cœur lecture : « Devenir soi » de Jacques Attali

Devenir soi prenez le pouvoir sur votre vieCette semaine, nous avons particulièrement aimé le dernier livre de Jacques Attali, Devenir soi, (éd. Fayard, 2014) en ce qu’il rejoint l’essence même de notre métier : l’accompagnement des hommes et des femmes qui cherchent à redonner un sens à leur vie professionnelle et quelquefois à leur vie tout court.

Nous vous laissons découvrir un extrait du premier chapitre de cet ouvrage qui récapitule les étapes principales de ce cheminement.

Pour lire cet extrait cliquez ici.

Bonne lecture !

Régis Fournier pour Version Originale

oct
03
2014

Un nouveau consultant rejoint Version Originale !

Nicolas BeaudeNicolas Beaude a rejoint l’équipe Version Originale à la rentrée. Nous l’avons interviewé pour vous permettre de mieux le connaître.

- Pouvez-vous vous présenter ?

En tant qu’ingénieur j’ai un parcours assez atypique : centré sur des postes de management technique au départ, confronté à toutes sortes de situations de changements et de réorganisations, j’ai toujours privilégié l’échange et le dialogue avec mes équipes et tous les acteurs concernés.

Ainsi la dimension humaine m’est apparue très tôt comme une clé essentielle dans la réussite des projets quels qu’ils soient.

Finalement, je me suis rendu compte que pour réussir, l’entreprise avait besoin de mettre la personne au centre du dispositif. Au-delà de ses capacités d’adaptation et de résilience, l’homme est le véritable moteur et acteur du changement, du progrès, du succès.

- Quel est votre parcours ?

Après un diplôme d’ingénieur de Polytechnique, je me suis orienté vers l’industrie des hautes technologies : matériaux, aéronautique, l’espace…

Une douzaine d’années plus tard, attiré par l’aventure de l’entrepreneuriat, j’ai rejoint le monde des PME des nouvelles technologies.

Enfin, quelques années plus tard, j’ai décidé de quitter les responsabilités opérationnelles de terrain pour l’accompagnement des personnes et des organisations.

J’ai donc suivi une formation de coach, chez ICI Coach, qui m’a certifié fin 2005.

En tant que coach j’ai principalement accompagné des personnes en repositionnement professionnel.

Donner du sens et une perspective d’avenir à l’activité professionnelle de ces personnes est pour moi une joie permanente.

- Pourquoi avoir choisi l’univers du coaching et de la transition professionnelle ?

La plupart des gens passent une grosse partie de leur temps au travail, comment cela peut-t-il nourrir leur quête de sens et d’épanouissement personnel ?

Le coaching est pour moi la voie pour trouver un sens à son activité professionnelle et s’épanouir dans son travail, tout en restant tout à fait performant, au top !

Au fil du temps je me suis rendu compte que ceci rejoignait également un besoin vital pour les entreprises, pour qui les hommes sont la principale richesse, et le principal atout. Face aux enjeux de mobilité et de changement, aux questions éthiques et d’environnement au sens large, c’est la motivation et l’engagement des salariés qui font la différence.

Depuis 2012, j’accompagne le repositionnement professionnel de cadres en repositionnement professionnel ; les aider à prendre du recul sur eux mêmes, sur leur parcours antérieur, leur donner les moyens de se mobiliser et de s’engager dans la conquête de leur futur job me nourrit et m’émerveille. C’est une période cruciale de leur vie professionnelle et la relation avec le coach est forte et fondamentale. En même temps, c’est l’occasion pour eux d’assimiler des attitudes et des outils de communication qui leur seront utiles à long terme et au-delà de la sphère professionnelle.

- Quelles sont vos expertises ?

  • Le conseil en orientation et la transition professionnelle : inplacement / outplacement, coaching de carrière.
  • La connaissance de soi, les outils psychométriques et le développement personnel.
  • L’animation de séminaires interactifs.

- Pourquoi avez-vous décidé de rejoindre Version Originale ?

Version Originale propose une large palette de compétences pour aider les entreprises et les personnes à développer leur capital humain individuellement et collectivement. C’est ce qui donne sens et valeur à la démarche pour les entreprises et les Clients. C’est ce qui permet également un accompagnement dans la durée.

L’esprit d’équipe, les valeurs et la qualité des relations au sein du cabinet m’ont séduit.

En plus on y souligne la dimension de plaisir et de joie à découvrir, c’est plus qu’appréciable et doit être apprécié par les Clients !

L’activité outplacement est cohérente avec les outils et l’expérience que j’ai développés, et les prestations d’animation de groupe m’intéressent vivement, pour tout ce qui touche à l’accompagnement du changement et le développement des compétences.

- A vous le mot de la fin !

J’aime beaucoup la célèbre maxime de Sénèque : « Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles. » Et je ne suis pas le seul dans le cabinet !

Alors j’ajoute les mots de Georges Berkeley, un philosophe irlandais, « Être c’est être perçu » qui nous invitent à rester ouverts au monde extérieur et ne pas chercher à exister seulement pour nous même.

sept
18
2014

Pot de rentrée 2014 chez Version Originale

Pot pilotes 2014Nos pilotes sont formidables !

Ils sont venus très nombreux pour « relancer la machine » après la coupure estivale. Pour cela, rien de tel que d’écouter les témoignages de celles et ceux qui se sont récemment repositionnés.

Quatre d’entre eux sont venus témoigner, deux autres, désormais en province, ont fait passer un message… Beaucoup d’énergie positive dans ces témoignages sans pour autant occulter les doutes et les longueurs…

Merci donc à Marie, Laurence, Isabelle et Jean-Luc d’avoir été des nôtres jeudi dernier, ainsi qu’à Xavier et Pascal que leur coach préféré a dignement représenté.

Nous avons trinqué à leurs succès et fait le plein d’énergie pour les pilotes actuels.

Bonne rentrée à tous !

juil
03
2014

La Coupe du Monde en Version Originale : Allez les Bleus !

La Coupe du Monde en VO

Aujourd’hui, l’actualité est marquée par la Coupe du Monde de football.

Surfons sur l’enthousiasme, l’énergie positive et l’envie suscitée par le parcours de l’Equipe de France. Faisons l’espace d’un instant le parallèle entre l’entraîneur Didier Deschamps et la « Posture Coach » du manager.

En effet, l’Equipe de France n’est pas seulement constituée de joueurs de talent. Elle a aussi à sa tête un meneur d’hommes qui s’applique chaque jour à motiver, fédérer, révéler le talent personnel de chacun. Son rôle est d’amener chaque joueur à prendre conscience de ses qualités et de sa réelle capacité à réussir au sein d’un collectif.

La mission essentielle du « manager coach » est d’impulser de l’énergie positive, pour aider les hommes et les femmes de ses équipes à mieux vivre leur entreprise et à produire de la valeur jour après jour.

Qu’on soit sélectionneur de l’Equipe de France de football ou manager, une seule et même finalité : détecter et développer les talents pour réussir.

C’est à la fois l’équipe et le respect des individualités qui doit nous animer.

« Etre soi ensemble », une formule simple que nous même vivons au quotidien chez Version Originale ; qui nous stimule et nous donne envie de partager avec vous, nos clients.

Citation connexe :

« Le vrai talent c’est d’en trouver aux autres »

Robert Hossein

Articles plus anciens «